Les galets de rivière qui ont été utilisés par des vandales pour endommager la verrière de Marcelle Ferron au métro Champ-de-Mars ont été retirés de la place des Montréalaises, jouxtant l’édicule de cette station. Ils seront remplacés par du paillis ignifuge, a indiqué la Ville de Montréal à La Presse par courriel.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Début juillet, plusieurs panneaux de la verrière avaient été brisés par des projectiles. La Société de transport de Montréal a placardé ceux-ci dans l’attente d’une réparation.

PHOTO PATRICK SANFACON, ARCHIVES LA PRESSE

Jointe à ce moment-là, Babalou Hamelin, une des trois filles de Marcelle Ferron, avait dénoncé la présence des galets étalés le long des platebandes, estimant qu’ils constituaient un « appel au vandalisme ».

Lundi, la Ville a indiqué à La Presse que l’aménagement actuel avait été réalisé de façon transitoire par le ministère québécois des Transports dans le cadre du recouvrement d’une partie de l’autoroute Ville-Marie. La Ville prévoit amorcer l’an prochain d’autres travaux pour l’aménagement définitif de la place. Celui-ci mettra en valeur la verrière de Mme Ferron, ajoute-t-on.