Peinture, pyrogravure, estampe, installation, sculpture, art numérique… Voici quelques expositions d’art contemporain à voir cet été à Québec, Baie-Saint-Paul, Saint-Jérôme et Trois-Rivières. Bonnes visites !

Éric Clément Éric Clément
La Presse

Numa Amun à Québec

Au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), Numa Amun présente Raccord, une exposition de peintures ultra-détaillées qui combinent figuration, abstraction et illusion d’optique. Avec sa peinture « humaniste et symboliste », l’artiste montréalais, lauréat du 3e Prix MNBAQ en art actuel, dit vouloir procurer du réconfort. L’art stimulant est donc au rendez-vous cet été à Québec, sur les plaines d’Abraham.

Raccord, au MNBAQ, jusqu’au 16 février 2020

L’art en fête à Baie-Saint-Paul

Charlevoix regorge d’art contemporain cet été, avec le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul qui expose le troisième volet du Mur des rapaces de René Derouin et les toiles lumineuses de Jacques Hurtubise. L’établissement présente aussi la 37e édition de son Symposium international, dont le thème cette année est Art, architecture, paysage et environnement. Avec une douzaine d’artistes canadiens, américains et européens. À voir jusqu’au 25 août. Les expositions de René Derouin et de Jacques Hurtubise se tiennent jusqu’au 3 novembre.

Estampe contemporaine à Trois-Rivières

PHOTO OLIVIER CROTEAU, FOURNIE PAR LA BIECTR

Scène de crime, 2018, Ariane Fruit (France), linogravure,
 214 cm x 283 cm. L’artiste a gravé cette œuvre sur le plancher de linoléum de son atelier. À gauche, des sérigraphies de Thamrongsak Nimanussornkul (Thaïlande) et entre les deux, une installation de Luce Meunier (Québec).

La 11e Biennale internationale de l’estampe contemporaine de Trois-Rivières (BIECTR) bat son plein au cœur de la capitale mauricienne depuis le 16 juin. L’événement présente le travail de 53 estampiers provenant de 21 pays. Quelque 280 œuvres contemporaines associant tradition et modernité sont exposées dans une dizaine de lieux.

11e BIECTR, à Trois-Rivières, jusqu’au 8 septembre

Expo collective à Saint-Jérôme

PHOTO LUCIEN LISABELLE, FOURNIE PAR LE MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN DES LAURENTIDES

Quand la collection prédit l’avenir (vue de l’atelier
de production), œuvre de Ianick Raymond

Jusqu’au 25 août, le Musée d’art contemporain des Laurentides (MAC LAU), à Saint-Jérôme, propose une exposition intitulée Quand la collection prédit l’avenir. Premier volet d’une réflexion sur l’évolution de la collection permanente du musée, l’expo comprend des œuvres d’Alfred Pellan, Betty Goodwin, Jacques Hurtubise, Jean Paul Riopelle, Mathieu Beauséjour, Milutin Gubash et Pierre Leblanc.

Quand la collection prédit l’avenir, au MAC LAU, jusqu’au 25 août