Source ID:; App Source:

Marc Mayer dirigera le Musée des beaux-arts du Canada

Marc Mayer s'est réjoui de son arrivée prochaine... (Photo: Robert Mailloux, La Presse)

Agrandir

Marc Mayer s'est réjoui de son arrivée prochaine au Musée des beaux-arts du Canada, «une des grandes institutions du monde.» Il remplacera Pierre Théberge qui quitte son poste le 1er janvier prochain.

Photo: Robert Mailloux, La Presse

Mario Cloutier

Le ministre du Patrimoine canadien, James Moore, a procédé à sa première nomination hier en confirmant l'embauche du directeur du Musée d'art contemporain de Montréal, Marc Mayer, comme futur directeur du Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. M. Mayer prendra la relève de Pierre Théberge qui quittera son poste le 1er janvier, après 11 ans de services.

«C'est une des grandes institutions du monde. Ça donne un peu le trac, d'avouer Marc Mayer en entrevue à La Presse. C'est le Canada qui a l'air fou si je me casse la figure! Mais je n'ai pas peur. Je suis convaincu de ce qu'il faut faire. Dans les musées, notre rôle principal est d'accroître les connaissances du public et son goût pour l'excellence. J'aime quand les gens vivent de belles expériences au musée.»

 

Institution nationale fondée en 1880, le MBAC rassemble la plus importante collection d'art canadien qui soit. Il collectionne également depuis longtemps l'art européen et a étendu son rôle à la préservation du patrimoine photographique canadien depuis les années 60.

«C'est aussi de s'assurer que des oeuvres majeures de notre culture restent au Canada et soient protégés par une institution qui a les moyens. C'est le côté agréable, j'avoue», précise Marc Mayer au sujet de l'institution canadienne qui est dotée d'une budget annuel de près de 60 millions et qui attire 400 000 visiteurs chaque année.

N'empêche qu'il ne quitte pas sans quelques regrets ses collègues du MAC et Montréal, une ville qu'il a découverte il y a 25 ans lors de ses études à McGill.

«Je perds l'expérience de vivre à Montréal. C'est ma ville maintenant. Je quitte aussi une équipe extraordinaire avec laquelle on a eu de beaux succès. Mais c'est un peu l'histoire de ma vie. Je règle des problèmes et je mets des choses en place pour qu'un autre puisse jouir de mon travail... ou de mes bêtises», fait-il en riant.

Originaire de Sudbury, en Ontario, et diplômé en histoire de l'art de l'Université McGill, Marc Mayer n'aura passé que quatre ans au MAC. Il avait été auparavant directeur adjoint de l'art au Brooklyn Museum de 2001 à 2004, directeur de la Power Plant Contemporary Art Gallery à Toronto de 1998 à 2001 et conservateur de la Albright-Knox Art Gallery à Buffalo (New York).

S'il est un projet qu'il défendait avec vigueur depuis ses débuts à Montréal, c'est bien le déménagement du MAC dans le Silo 5 du Port de Montréal. À l'entendre parler, ce ne serait que partie remise.

«Je me suis beaucoup acharné pour le projet du silo, mais je ne le lâche pas. Je pourrai le défendre en étant à Ottawa parce que c'est un site fédéral», croit-il.

Par voie de communiqué, le président du conseil d'administration du MBAC, Donald Sobey, a salué les qualités de gestionnaire et de planificateur, du nouveau directeur, en plus de sa passion et de son entregent.

«Le Musée des beaux-arts du Canada vit une période exaltante et M. Mayer sera pour l'établissement un leader énergique», a-t-il souligné.

 




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer