Le maire de Montréal Gérald Tremblay a reçu hier un chèque de 11,8 millions de dollars, cosigné par Québec et Ottawa, pour la réalisation du Quartier des spectacles.

Mis à jour le 17 avr. 2009
Mario Cloutier LA PRESSE

Selon l'entente finalement signée entre les gouvernements fédéral et provincial, 18 mois après le dévoilement du projet initial de 120 millions de dollars, chacun investira 40 millions dans les travaux en cours autour de la Place des Arts.

«C'est un travail d'équipe avec nos partenaires. J'ai toujours eu confiance en leur engagement», a déclaré le maire de Montréal.

M. Tremblay a toutefois ajouté qu'il ne sollicitera pas d'investissements supplémentaires de la part de Québec et d'Ottawa même si les coûts réels du projet atteignent désormais 147 millions. Contrairement à ce qu'il laissait entendre récemment à La Presse, le maire indique que Montréal déboursera seul les 67 millions nécessaires pour compléter les quatre phases du projet.

«C'est une hypothèse qui ne s'avère plus véridique aujourd'hui, explique-t-il. Les 27 millions de plus représentent des investissements de la Ville, essentiellement pour des achats de terrains. Il n'y a pas de disparité.»

En présence de la ministre québécoise de la Culture, Christine St-Pierre, et du ministre fédéral responsable de Montréal, Christian Paradis, la remise du chèque s'est faite hier matin devant la Place des festivals. Cette agora publique doit être prête pour le mois de juin et l'ouverture du 30e Festival international de jazz de Montréal.

«Les initiatives que la ville prend pour marquer le territoire et pérenniser les festivals, c'est quelque chose qu'on attendait depuis longtemps, mais on n'aurait jamais pensé que ce soit à la hauteur de ce qui se fait maintenant. Ça dépasse nos souhaits», a déclaré André Ménard, directeur artistique et cofondateur du festival.