(Ottawa) Le premier ministre Justin Trudeau et son homologue australien Scott Morrison vont coordonner leurs efforts pour contraindre les géants de la technologie à rémunérer les médias pour leurs contenus, a annoncé Ottawa mardi après un entretien entre les deux dirigeants.

Agence France-Presse

« Les premiers ministres ont souligné la coopération grandissante entre le Canada et l’Australie en ce qui concerne la réglementation des plateformes en ligne », indique le communiqué.  

« Ils ont convenu de continuer de coordonner leur travail visant à contrer les préjudices en ligne et à s’assurer que les revenus des géants du web sont partagés plus équitablement avec les créateurs et les médias », précise-t-il.

PHOTO MICK TSIKAS, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Scott Morrison

Les deux chefs de gouvernement se sont parlé lundi, après que Facebook a bloqué des contenus d’actualité la semaine dernière en Australie, en riposte à un projet de loi sur le sujet examiné au Parlement.

La mesure prise par le géant technologique, qui fait partie des GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple), a suscité l’indignation de l’Australie ainsi que dans de nombreux pays avant que le géant américain des réseaux sociaux n’annonce mardi la levée du blocage.  

Le projet de loi, premier du genre au monde, suscite l’opposition des mastodontes du secteur : il est censé gouverner les relations entre des médias en grandes difficultés financières et les géants qui dominent l’internet.

Le Canada, l’Union européenne et d’autres pays entendent réglementer ce secteur, comme l’a fait la France en juillet 2019 en instaurant une taxe sur le chiffre d’affaires des GAFA.

En parallèle, des négociations ont été engagées sous l’égide de l’OCDE pour aboutir à un accord sur la mise en place d’une telle taxe au niveau international, et selon des règles acceptables par tous les pays.