(New York) La Bourse de New York a fini sans direction claire lundi, peinant à monter encore plus haut après une semaine où les grands indices se sont rapprochés de leurs records.

Agence France-Presse

Le Dow Jones Industrial Average a reculé de 0,36 % à 34 630,24 points.

L’indice élargi S&P 500, qui avait échoué tout près de son record en fin de semaine dernière, a abandonné 0,08 % à 4226,52 points.

Le NASDAQ, à forte coloration technologique, a en revanche progressé de 0,49 % à 13 881,72 points.

La Bourse de Toronto a de son côté atteint lundi de nouveaux sommets records, alors que l’indice composé S&P/TSX du parquet torontois a gagné 6,11 points pour terminer la séance avec 20 035,20 points.

Wall Street avait fini en nette progression vendredi après un rapport sur l’emploi américain en mai globalement positif faisant état d’un recul du chômage et d’une hausse du nombre d’emplois créés (bien qu’inférieure aux attentes).

Lundi, « les investisseurs ont continué à mettre en balance l’optimisme sur la reprise économique contre la persistance de l’incertitude sur l’inflation et les implications que cela pourrait avoir sur le calendrier de la Fed pour réduire son programme de rachat d’actifs », notent les analystes de Charles Schwab.

La semaine à Wall Street sera marquée par les négociations parlementaires autour du budget 2022 du président américain Joe Biden et par la publication, jeudi, de l’indice des prix à la consommation (CPI) pour mai aux États-Unis.

Parmi les valeurs du jour, Biogen a bondi de 38,34 % après l’autorisation par le régulateur américain du médicament contre la maladie d’Alzheimer produit par le groupe pharmaceutique. L’action de Biogen avait été suspendue en début de séance pour éviter une trop grande volatilité.

Tesla a progressé de 1,01 %. Elon Musk, le patron du constructeur de véhicules électriques, a annoncé dimanche sur Twitter qu’il renonçait à lancer le Model S Plaid+, qui devait être la version la plus chère du modèle de berline de Tesla, assurant que la version de base Plaid était « tout aussi bien ».

La chaîne de cinémas AMC, dont l’action est très appréciée d’internautes boursicoteurs malgré la santé financière chancelante de l’entreprise, a pris 14,80 %.

Une série d’annonces de rachats a également fait réagir les titres de plusieurs entreprises cotées.

Le fournisseur de béton U.S. Concrete s’est envolé de 29,28 % après son acquisition par Vulcan Materials (-0,91 %) pour quelque 1,3 milliard de dollars.  

Macquarie Infrastructure, dont la société de service aéroportuaires Atlantic Aviation va être rachetée par KKR (-2,29 %) pour environ 4,5 milliards de dollars, a grimpé de 10,94 %.

L’opérateur de centres de données QTS Realty Trust est monté de 21,18 % après l’annonce de son acquisition par Blackstone (+1,29 %) pour environ 10 milliards de dollars.

Par ailleurs, Apple, qui a présenté lundi le prochain système d’exploitation mobile pour iPhone à l’ouverture de sa conférence mondiale des développeurs, a fini stable (+0,01 %).

Amazon a perdu 0,26 %. Le fondateur du géant du commerce en ligne Jeff Bezos, qui va quitter la direction du groupe le 5 juillet, a annoncé qu’il allait participer au premier vol de tourisme spatial de sa société Blue Origin aux côtés de son frère et du gagnant d’une vente aux enchères.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine montait à 1,57 % contre 1,55 % vendredi soir.

Avec La Presse Canadienne