(New York) La société d’investissement Archegos Capital est à l’origine de la vente, inhabituelle par son ampleur, de plus de 20 milliards de dollars d’actions d’une poignée d’entreprises à Wall Street en une seule journée, affirme dimanche l’agence Bloomberg.  

Agence France-Presse

Cette société, qui gère la fortune de l’homme d’affaires Bill Hwang, s’est délestée massivement vendredi de parts détenues dans des entreprises américaines de médias et des sociétés chinoises cotées à la Bourse de New York, indique l’agence en citant des sources proches du dossier.  

Ces actions ont été vendues « en bloc », c’est-à-dire en quantité importante à un prix différent de celui du marché, par les banques d’affaires Morgan Stanley et Goldman Sachs notamment. Une telle méthode est courante mais l’ampleur des transactions effectuées vendredi a surpris les courtiers.

Ces opérations ont participé au fort repli des actions concernées. Les sociétés ViacomCBS et Discovery ont ainsi plongé d’environ 27 % vendredi tandis que les entreprises chinoises Baidu et Tencent ont perdu jusqu’à 15 % et 21 % en séance avant de se reprendre et de terminer près de l’équilibre.

Selon le Financial Times, qui cite aussi des sources proches du dossier, Archegos Capital a été bousculé par la forte baisse à Wall Street plus tôt dans la semaine de ViacomCBS, dont il détenait beaucoup d’actions.  

Ce repli a conduit un des courtiers d’Archegos à demander des fonds supplémentaires pour couvrir la dépréciation de cet investissement et in fine, a conduit Archegos à liquider certaines de ses positions.