(Toronto) La Bourse de Toronto a clôturé en hausse mercredi, alors que le cours du pétrole et le dollar canadien se raffermissaient et que le prix de l’once d’or atteignait un nouveau sommet historique.

La Presse canadienne

L’indice composé S&P/TSX du parquet torontois progressait de 133,58 points pour terminer la journée à 16 501,61 points.

Neuf des onze secteurs du TSX ont avancé mercredi, dirigés par ceux de l’énergie et de la finance. Seuls les groupes des télécommunications et des services aux collectivités ont affiché de modestes déclins de moins de 1 %.

« Ce que nous commençons à observer, et qui est un peu plus encourageant, est qu’un peu plus d’attention est portée envers certains des titres liés aux matières premières », a indiqué Greg Taylor, chef des investissements chez Purpose Investments.

« Pendant la plus grande partie de cette année, tout s’est vraiment concentré sur les titres technologiques à forte capitalisation et l’or. Mais ces quelques derniers jours, nous commençons à voir des perspectives un peu plus élargies. »

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a pris 372,84 points à 27 201,31 points, tandis que l’indice élargi S&P 500 a gagné 21,26 points à 3327,77 points. L’indice composé du NASDAQ s’est emparé de 57,23 points à 10 998,40 points, après avoir franchi pour la première fois, plus tôt dans la séance, le cap des 11 000 points.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s’est négocié au cours moyen de 75,40 cents US, en hausse par rapport à son cours moyen de 74,78 cents US de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a pris 49 cents US à 42,19 $ US le baril, tandis que celui de l’or a grimpé de 28,30 $ US à 2049,30 $ US l’once. Le prix du cuivre s’est apprécié de 2,25 cents US pour terminer la journée près de 2,92 $ US la livre.