Chaque dimanche, nous braquons les projecteurs sur des éléments de l'actualité financière et boursière qui peuvent être utiles à l'investisseur, mais qui pourraient être passés sous le radar.

Publié le 7 avr. 2019
RICHARD DUFOUR LA PRESSE

Les trois premiers analystes ayant amorcé cette semaine la couverture des activités de Lightspeed estiment que l'action de l'entreprise montréalaise spécialisée dans les logiciels de commerce électronique pour restaurateurs et détaillants est attrayante. Même si elle s'est appréciée de près de 35 % depuis son inscription en Bourse le mois dernier.

Thanos Moschopoulos, de la BMO, Richard Tse, de la Financière Banque Nationale, et Todd Coupland, de la CIBC, recommandent tous l'achat de l'action de Lightspeed. Les deux premiers établissent leur cours cible à 25 $ d'ici 12 mois. L'autre fixe sa cible sur un an à 26 $.

Si l'analyste de la BMO souligne que l'action n'est pas bon marché au prix actuel, elle demeure intéressante en raison des prévisions de croissance. « Lightspeed est un leader dans un très vaste marché qui n'est qu'au commencement d'une transition technologique qui s'étirera sur plusieurs années. »

***

Pour commencer le deuxième trimestre de l'année, le titre de la société québécoise Alithya a été ajouté cette semaine à la liste des meilleures idées de placement de la firme Echelon Partners. Les experts d'Echelon s'attendent à ce qu'une expansion des marges bénéficiaires à court terme provoque une réévaluation à la hausse du titre de l'entreprise notamment spécialisée dans l'implantation de logiciels de gestion. La courte liste d'Echelon compte une dizaine de sélections. L'autre titre québécois sur cette liste est Neptune, un fournisseur lavallois de produits à base d'extraits de cannabis.

***

Hexo a gagné un nouvel admirateur cette semaine sur Bay Street. La firme AltaCorp Capital vient d'amorcer le suivi quotidien des activités du producteur de pot de Gatineau avec une recommandation d'achat et un cours cible de 10,50 $ d'ici 12 mois. Parmi les 14 analystes qui suivent maintenant Hexo, 12 en recommandent l'achat.

***

L'action de Fiera Capital a cédé 7 % en début de semaine après que BMO eut retiré sa recommandation d'achat. La flexibilité financière du gestionnaire d'actifs montréalais devient limitée après les récentes acquisitions (Palmer Capital et Integrated Asset Management), selon l'analyste Nik Priebe, qui voit augmenter le risque d'une émission d'actions ou d'une réduction du dividende advenant un repli soutenu du titre sur les marchés.

« J'ai été surpris par l'annonce d'une autre hausse du dividende le mois dernier. Une correction boursière supérieure à 10 % sur une période de 12 mois pourrait forcer Fiera à prendre des moyens pour réduire son niveau d'endettement. »

***

Le niveau d'anxiété des actionnaires de la société biopharmaceutique lavalloise Prometic a monté d'un cran cette semaine dans la foulée du dévoilement des résultats de fin d'exercice. L'analyste Lennox Gibbs, de la TD, s'inquiète de la capacité de l'entreprise à stabiliser ses activités et en maintenir le financement. « L'incertitude est amplifiée par l'absence d'un PDG permanent depuis le départ de Pierre Laurin, en décembre. »

***

La firme Canaccord a lancé vendredi un suivi des activités de Marché Goodfood avec une recommandation d'achat. L'analyste Raveel Afzaal voit le titre du spécialiste montréalais des repas prêts à cuisiner atteindre 4,50 $ d'ici un an. Dans son rapport, il souligne au passage que Goodfood est une cible d'acquisition attrayante dans un secteur où la consolidation est menée par les épiciers et les grands concurrents.

***

Metro, 5N+, CN et Power Corporation sont tous des titres québécois ayant touché cette semaine leur sommet des 52 dernières semaines. À l'inverse, Prometic, Reitmans, Dorel et Stornoway ont tous glissé durant la semaine à leur plus bas niveau de la dernière année.