Source ID:; App Source:

Des records pour le S&P 500 et le Nasdaq

Vers 7h55, le contrat à terme sur l'indice... (AP)

Agrandir

Vers 7h55, le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average, qui donne sa tendance, prenait 0,03%. Celui du Nasdaq, à dominante technologique, perdait 0,01% et celui de l'indice élargi S&P 500 0,04%.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York, Toronto

Wall Street a clôturé sur une note contrastée mardi après des résultats d'entreprises disparates et l'échec de la réforme de la santé promise par Donald Trump: le Nasdaq et le S&P 500 ont fini à des records tandis que le Dow Jones était plombé par Golmdan Sachs.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones a reculé de 0,25%, ou 54,99 points, à 21 574,73 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a en revanche pris 0,47%, soit 29,87 points, à 6344,31 points et l'indice élargi S&P 500, après avoir passé l'essentiel de la séance dans le rouge, a finalement progressé de 0,06%, ou 1,47 point, à 2460,61 points.

«Tant que les résultats d'entreprises continuent de montrer une solide croissance des bénéfices et des chiffres d'affaires, ainsi que des prévisions positives, les marchés peuvent continuer à lentement avancer», a commenté Quincy Krosby de Prudential Financial.

Netflix, qui a annoncé avoir franchi pour la première fois la barre des 100 millions d'abonnés, a ainsi signé la plus forte hausse du S&P 500 en grimpant de 13,5% à 183,60 $US.

Le spécialiste des produits pharmaceutiques et d'hygiène Johnson & Johnson et l'assureur UnitedHealth sont respectivement montés de 1,75%  et de 0,27% après avoir relevé leurs prévisions pour 2017.

Les résultats de Bank of America (-0,5%) et surtout Goldman Sachs (-2,6%), lanterne rouge du Dow Jones, ont en revanche jeté un froid.

Même si leur bénéfices ont dépassé les attentes, les deux établissements ont confirmé les difficultés de leurs activités de courtage dues aux interrogations des marchés financiers sur les promesses de réformes de l'administration Trump.

L'incapacité des Républicains à trouver un compromis sur la façon de réformer Obamacare, la loi emblématique du démocrate Barack Obama sur la couverture maladie, a également pesé sur le marché.

«L'impasse dans laquelle est la réforme sur la santé est une déception et un revers sérieux pour l'ensemble des réformes promises par le président» américain, a relevé Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management.

Or «les investisseurs aimeraient voir se concrétiser la réforme de la fiscalité ou même les baisses d'impôts (promises par le président) pour alimenter les dépenses des entreprises et des consommateurs», a remarqué Quincy Krosby.

Parmi les autres valeurs du jour, la marque de motos Harley-Davidson a chuté de 5,9% après la diffusion de prévisions décevantes et de ventes en baisse de 5,7% au premier semestre.

Le constructeur de voitures électriques Tesla est monté de 2,71% à 328,24 $US. Le groupe, récemment critiqué pour le manque de diversité de son conseil d'administration principalement composé de proches de son patron Elon Musk, y a ajouté deux personnalités indépendantes: le directeur général des studios 21st Century Fox, James Murdoch, et la directrice générale du groupe de médias Johnson Publishing, Linda Johnson Rice.

La Bourse de Toronto a clôturé en baisse, malgré les gains des actions liées aux ressources naturelles.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a glissé de 15,79 points pour terminer la séance à 15 149,57 points. La plupart des secteurs du TSX ont retraité, mais les gains des actions des sociétés pétrolières et aurifères ont amorti la chute de l'indice de référence.

De son côté, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 79,19 cents US, en hausse de 0,26 cent US par rapport à son cours moyen de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a pris 36 cents US à 46,59 $ US le baril, tandis que celui du lingot d'or a pris 8,20 $ US à 1241,90 $ US l'once. Le prix du cuivre a gagné 1 cent US à 2,73 $ US la livre.

- Avec La Presse canadienne




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer