(Paris) Le constructeur ferroviaire Alstom a cédé à son concurrent japonais Hitachi Rail les activités liées à la contribution de Bombardier Transport au train à grande vitesse V300 Zefiro, plus connu sous le nom de Frecciarossa 1000, ont annoncé les deux groupes vendredi.

Publié le 1er juillet
Agence France-Presse

Cette transaction faisait partie des engagements pris par Alstom envers la Commission européenne pour obtenir le feu vert à l’acquisition de Bombardier Transport, finalisée en janvier 2021.

« Grâce à ce rachat Hitachi Rail détient désormais une partie de la propriété intellectuelle ainsi que la responsabilité de l’ensemble des contrats de maintenance des trains à grande vitesse » V300 Zefiro, désormais rebaptisés ETR 1000, a précisé le constructeur japonais.

Ce type de train est exploité par la compagnie italienne Trenitalia et a été commandé par sa filiale espagnole Ilsa. Il est notamment en service sur la ligne Paris-Lyon-Turin-Milan.

Aucun détail financier n’a été communiqué.

Alstom doit aussi céder au groupe espagnol CAF son usine alsacienne de Reichshoffen, ainsi que ses plateformes Coradia Polyvalent (un modèle de TER appelé Régiolis par la SNCF) et Talent 3 (un train régional actuellement développé à Hennigsdorf, près de Berlin en Allemagne).