(Paris) Alstom va transférer la part de son nouveau partenaire Bombardier dans le train à grande vitesse Zefiro V300 au groupe japonais Hitachi, dans le cadre des engagements requis par la Commission européenne, a annoncé le groupe mercredi.

Publié le 1er déc. 2021
Agence France-Presse

« Cette opération s’inscrit dans le cadre des engagements concernant le V300 Zefiro pris par Alstom vis-à-vis de la Commission européenne au titre de l’acquisition de Bombardier Transport », précise le groupe dans un communiqué.  

Conçue par Bombardier et AnsaldoBreda, le V300 équipe les lignes Frecciarossa de Trenitalia. La réalisation de l’opération est prévue au cours du premier semestre 2022, après la consultation des instances représentatives du personnel et des approbations réglementaires.

« Alstom a désormais accompli ses engagements en matière de cession tels que requis par la décision de la Commission », et « continuera à honorer ses obligations dans le cadre des commandes existantes de matériel roulant de Trenitalia et ILSA afin d’assurer une parfaite transition », a poursuivi le groupe français.

Début janvier 2021, Alstom est devenu le numéro deux mondial du secteur en bouclant le rachat de la division Transport de son concurrent Bombardier, pour 5,5 milliards d’euros.  

En contrepartie de la validation de la fusion par la Commission européenne, Alstom va également vendre à l’entreprise espagnole CAF son usine de trains régionaux de Reichshoffen.