(New York) Le propriétaire de Victoria’s Secret a annoncé mardi la séparation en deux entreprises indépendantes de ses activités, avec d’un côté la marque emblématique de lingerie, qu’il a finalement renoncé à vendre, et de l’autre la chaîne de magasins Bath & Body Works.

Agence France-Presse

« Le conseil d’administration a approuvé à l’unanimité un plan visant à séparer l’entreprise en deux sociétés cotées indépendantes : Bath & Body Works […] et Victoria’s Secret », qui comprend notamment Victoria’s Secret Lingerie, PINK et Victoria’s Secret Beauty, indique L Brands dans un communiqué publié mardi.

La vente de cette dernière unité avait été envisagée, mais la direction a finalement « conclu que la scission de Victoria’s Secret en société distincte apporterait aux actionnaires davantage de valeur qu’une vente », précise le groupe.

Selon les informations du New York Times, L Brands a reçu plusieurs offres supérieures à 3 milliards de dollars pour Victoria’s Secret, refusées par la maison mère qui espère valoriser cette nouvelle entité autour de 5 à 7 milliards de dollars.

Après avoir été très prisée au début des années 2000, les activités du groupe L Brands ont souffert de la pandémie de COVID-19, jusqu’à l’annonce en mai 2020 de la fermeture de 250 magasins en Amérique du Nord.  

La branche britannique de Victoria’s Secret s’était par ailleurs déclarée en faillite un mois plus tard après avoir subi un coup d’arrêt de son activité.  

« Au cours des dix derniers mois, nous avons fait d’importants progrès dans le redressement des activités de Victoria’s Secret, en mettant en œuvre des initiatives afin de stimuler la croissance, tout comme des mesures de réductions de coûts, ces efforts ayant permis d’augmenter significativement la rentabilité », souligne Sarah Nash, à la tête du conseil d’administration de L Brands, citée dans le communiqué.

L’opération devrait être bouclée d’ici août prochain, le temps d’obtenir un accord définitif du conseil d’administration et des ajustements avec le gendarme financier américain.  

L Brands a affiché un chiffre d’affaires de 11,8 milliards de dollars en 2020, en baisse de 8,5 % sur un an.