(Toronto) Les rapports sur les plus récents résultats trimestriels de Rogers, Bell Canada et Telus montrent que leur facturation mensuelle moyenne par utilisateur de téléphonie mobile était en baisse au début de 2021 par rapport au premier trimestre de l’an dernier.

La Presse Canadienne

Chacun des trois géants a obtenu moins de frais d’itinérance, puisqu’un moins grand nombre de clients voyagent pendant la pandémie.

Les trois sociétés ont également obtenu moins de frais de dépassement, car de plus en plus de clients sont passés à des forfaits mensuels sans fil avec des quantités illimitées de données.

Par conséquent, la facture moyenne par utilisateur chez Bell a glissé de 3,4 % à 70,34 $ par rapport à l’an dernier, celle de Telus a diminué de 4,4 % à 68,79 $ et celle de Rogers a reculé de 4,6 % à 62,13 $.

Le chef de la direction de Bell a indiqué aux actionnaires, la semaine dernière, qu’il avait augmenté certains frais supplémentaires pour les clients mobiles, conformément aux tarifs du marché facturés par ses concurrents.

Le montant total obtenu avec ces frais supplémentaires, qui incluent généralement des éléments tels que la restauration du service après une suspension pour défaut de paiement, n’était pas immédiatement disponible.