(Calgary) La Pétrolière Impériale recommande aux investisseurs qui participeront à son assemblée annuelle en mai de voter contre une proposition d’actionnaire qui la verrait adopter un objectif à l’échelle de l’entreprise pour atteindre des émissions nettes de gaz à effet de serre (GES) nulles d’ici 2050.

La Presse Canadienne

La proposition, présentée par Aequo Services d’engagement actionnarial au nom du système de retraite collectif québécois Bâtirente, soutient que l’objectif actuel de réduction des émissions de l’Impériale pour 2023 est un pas dans la bonne direction, mais qu’il est également important d’avoir une stratégie à long terme.

« Prématuré » de fixer des objectifs

Dans son avis de convocation, cependant, l’Impériale recommande de rejeter la proposition, car, bien qu’elle soutienne les initiatives au sujet du réchauffement de la planète, il est « prématuré » de fixer des objectifs avant d’avoir un plan concret sur la façon de les atteindre.

La société affirme disposer d’un portefeuille de technologies à divers stades de commercialisation qui pourraient être utilisées, notamment l’utilisation de solvants pour produire du bitume à partir de puits de sables bitumineux en utilisant moins d’énergie et l’utilisation du captage et du stockage du carbone pour contrebalancer ses émissions.

Elle affirme être résolue à atteindre son objectif actuel de réduction de l’intensité des émissions de gaz à effet de serre de 10 % d’ici 2023 par rapport aux niveaux de 2016.

Proposition de Bâtirente

Le directeur général de Bâtirente, Daniel Simard, affirme que toutes les entreprises, en particulier celles du secteur de l’énergie, doivent aligner leurs stratégies sur l’Accord de Paris et réduire leurs émissions d’ici 2050.

Notre engagement pour le climat, dévoilé à l’automne 2020, vise à la fois à atténuer la cause du réchauffement par la réduction des émissions de GES et à mitiger ses conséquences par la construction de la résilience.

Daniel Simard, directeur général de Bâtirente

« Il est important pour Bâtirente de s’acquitter de sa responsabilité fiduciaire en prenant les moyens pour allouer de façon optimale les capitaux qui nous sont confiés » a-t-il indiqué, par voie de communiqué.

Entreprise dans cette dépêche : (TSX : IMO)