(Montréal) La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada a indiqué mardi qu’elle reprendrait la publication de ses perspectives pour l’exercice 2021 et qu’elle augmenterait son dividende de 7 % après avoir observé une amélioration de la demande pour le transport de marchandises dans les trois derniers mois de 2020.

La Presse Canadienne

Le Canadien National (CN) a affiché un profit de 1,02 milliard, soit 1,43 $ par action, pour son quatrième trimestre, en hausse de 17 % par rapport à celui de la même période un an plus tôt.

En comparaison, le transporteur ferroviaire de Montréal avait engrangé 873 millions, ou 1,22 $ par action, un an plus tôt.

Le bénéfice ajusté pour le trimestre clos le 31 décembre était lui aussi de 1,02 milliard, soit 1,43 $ par action, alors qu’il avait été de 896 millions, ou 1,25 $ par action, au dernier trimestre de 2019.

Les revenus du quatrième trimestre ont progressé de 2 %, soit 72 millions, à 3,66 milliards.

Les analystes s’attendaient à un bénéfice ajusté de 1,41 $ par action, à partir d’un chiffre d’affaires de 3,62 milliards, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Le bénéfice d’exploitation du CN s’est chiffré à 1,4 milliard pour le trimestre clos le 31 décembre, comparativement à celui de 1,2 milliard affiché pour la même période en 2019.

Le président et chef de la direction du CN, Jean-Jacques Ruest, a souligné que même si la reprise était inégale au sein des différents marchés desservis, la société était ravie de la croissance des volumes de la demande au cours du quatrième trimestre.

Le transporteur a en outre indiqué qu’il prévoyait d’annoncer des plans de dépenses en immobilisations de 3 milliards afin d’être en mesure de répondre à la demande.