(Montréal) Le groupe canadien Enbridge, premier opérateur d’oléoducs et de gazoducs d’Amérique du Nord, a annoncé vendredi une hausse de 4 % de son bénéfice net au troisième trimestre, un résultat un peu moindre qu’attendu par les analystes.

Agence France-Presse

Pour la période des trois mois terminée le 30 septembre, le groupe basé à Calgary, dans l’Ouest canadien, a dégagé un bénéfice net de 990 millions de dollars canadiens (639 millions d’euros), en hausse par rapport aux 949 millions de dollars enregistrés il y a un an.

Le groupe indique dans un communiqué avoir tiré profit de taux d’utilisation élevés dans le transport et la distribution de gaz et dans les énergies renouvelables (éolien et solaire).

Grands projets éoliens en France

Enbridge a notamment fait état de progrès dans la réalisation de deux gros projets éoliens en mer en France, ceux de Saint-Nazaire et de Fécamp, d’une capacité respective de 480 et 500 mégawatts. Il prévoit aussi de prendre une décision finale d’investissement concernant un troisième projet en France en 2021.

Le chiffre d’affaires trimestriel était en forte baisse, à 9,1 milliards de dollars (5,9 milliards d’euros), contre 11,5 milliards il y a un an.

Au troisième trimestre, la pandémie a entraîné une diminution de la demande en pétrole en Amérique du Nord, ce qui s’est traduit par une baisse des volumes transportés sur le principal oléoduc du groupe entre les provinces de l’Alberta et de l’Ontario en passant par les États américains des Grands Lacs.

Les volumes ont atteint en moyenne 2,5 millions de barils par jour dans cet oléoduc au troisième trimestre et devraient rester inférieurs aux prévisions d’avant la pandémie au quatrième trimestre.

Hors éléments exceptionnels et ramené à une action, le bénéfice du trimestre est ressorti à 48 cents, soit 8 cents de moins que le consensus des analystes.

Enbridge affirme cependant être en voie de réaliser des économies de coûts de 300 millions de dollars canadiens en 2020.

Le groupe prévoit un raffermissement graduel de la demande en énergie en 2021.