(Montréal) Air Canada va réduire de 50 % par rapport à l’an dernier sa capacité de transport de passagers au deuxième trimestre en raison d’une baisse de trafic et de ses recettes, conséquence de la pandémie du nouveau coronavirus, a annoncé lundi la compagnie aérienne.

Agence France-Presse

Bien que la compagnie dise « s’attendre à ce que ces perturbations soient temporaires », elle a décidé de retirer ses prévisions de résultats pour le premier trimestre en cours et l’ensemble des exercices 2020 et 2021.

La réduction de la capacité de la compagnie devrait tourner autour de 75 % en avril sur le marché de l’Asie-Pacifique, a précisé Air Canada dans un communiqué.

Air Canada estime néanmoins être en mesure d’atténuer de 50 à 60 % de ses pertes de revenus au deuxième trimestre, grâce à la baisse des prix des carburants, des économies associées à la réduction de la capacité, y compris des licenciements, et un programme général de réduction des coûts de 500 millions de dollars canadiens (320 millions d’euros).

La compagnie estime que le gouvernement canadien devrait venir en aide aux compagnies canadiennes et envisager des mesures, à l’instar des États-Unis et de plusieurs pays européens, comme l’Allemagne, la France, l’Italie ou la Norvège.