Le spectateur de la dernière rangée… C’est à lui qu’Olivier Berthiaume-Bergé pense chaque fois que Scéno Plus, l’entreprise qu’il dirige, conçoit une salle de spectacle. Il y a un mois, le président a justement pris place dans la dernière rangée de la salle Hollywood Hard Rock Live, en Floride, la plus grande conception de Scéno Plus. 

Isabelle Massé Isabelle Massé
La Presse

La création de l’entreprise montréalaise compte 6600 places. « Assis à la dernière rangée du deuxième balcon, j’étais impressionné, avoue le président et chef de l’exploitation. On se trouve à 168 pieds de la scène, mais on ressent le côté intime, grâce aux proportions. » 

Inaugurée demain, cette salle floridienne se retrouve dans un complexe Seminole Hard Rock Hotel & Casino. Son coût ? Quelque 125 millions de dollars US. Le groupe Maroon 5 y chantera le soir de l’ouverture. « Cette salle sera une carte de visite incroyable pour nous, lance Olivier Berthiaume-Bergé. Andrea Bocelli, Sting, Alicia Keys et Jerry Seinfeld ont prévu s’y produire. Hard Rock travaille beaucoup avec les mêmes architectes. L’entreprise a une certaine loyauté. C’est un client vraiment important pour nous, qui a beaucoup de projets internationaux et aux États-Unis. »

La création du Hollywood Hard Rock Live tire son origine d’un projet de rénovation d’une ancienne salle sur les mêmes lieux. Voyant l’argent injecté dans une expérience qui ne serait pas optimale, l’entreprise a osé proposer un nouveau projet de 100 millions. 

Scéno Plus avait déjà travaillé sur deux projets antérieurement avec le même client, à Las Vegas, notamment. Elle a pu puiser son inspiration dans une salle de la capitale du jeu construite en 2008. « On a ensuite travaillé très fort, entre autres, sur le plan de l’acoustique, raconte Olivier Berthiaume-Bergé. On a fait beaucoup de recherche. Des cubes en mousse, par exemple, absorbent les basses fréquences et cachent la passerelle technique. » 

Le président vante aussi le côté flexible de cette nouvelle salle semi-circulaire. « Un système de rideaux peut réduire la capacité à 2500 places, dit-il. Car le client a signé un contrat avec le Nederlander Theatre, qui produit des shows sur Broadway. Il a donc fallu faire une fosse pour l’orchestre devant la scène, pomper de l’eau, faire un puits, comme on est en Floride. » 

Projets thaïlandais 

La salle Hollywood Hard Rock Live ne conservera pas très longtemps son titre de plus grande construction signée Scéno Plus. L’entreprise, qui a plus de 200 salles de spectacle à son actif dans le monde depuis 1985, est sous contrat pour la construction de deux autres salles de 4000 et 13 000 places à Bangkok, qui ouvriront leurs portes vers 2022, dans des centres commerciaux. « Comme les ventes d’albums baissent, les artistes se rabattent sur les tournées, dit Olivier Berthiaume-Bergé. C’est plus intéressant pour eux de chanter un soir dans une salle de 13 000 places que dans plusieurs petites salles. » 

Scéno Plus foule un pays où il n’y a pas de ligues de sport professionnel. « Donc qui n’a pas de réseau d’arénas, affirme le président. Parallèlement, le monde du commerce de détail est en déclin. Il faut un élément qui fait déplacer les gens dans les centres commerciaux. On est un peu dans la même stratégie qu’avec les casinos de Las Vegas dans les années 90. »