Airbus accroît son avance sur Boeing en matière de livraisons d’avions alors que l’avionneur américain continue d’être affecté par l’interdiction de vol toujours en vigueur pour les appareils 737 Max.

Associated Press

Établi à Chicago, Boeing a annoncé mardi avoir livré 19 avions en juillet, contre 39 en juillet 2018.

Son rival européen, Airbus, a annoncé 69 livraisons le mois dernier, dont 52 avions A320neo et A321neo — des concurrents du 737 Max.

Cette année jusqu’en juillet, Boeing a livré 258 avions. Cela constitue une baisse de 38 % par rapport à l’année précédente et loin derrière les 458 livraisons d’Airbus.

Boeing a interrompu les livraisons de 737 Max en mars après le deuxième des deux écrasements ayant coûté la vie à 346 personnes.

Le mois dernier, Boeing a annoncé sa plus grosse perte trimestrielle — près de 3 milliards US — après avoir inscrit une charge de 4,9 milliards US après impôt liée à l’indemnisation des compagnies aériennes qui ne peuvent plus faire voler cet appareil.