• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Entreprises 
  • > Achat de Transat: Péladeau ne ferme pas la porte à une participation de Québecor 
Source ID:5f36c3023884370fb50908bb5095960c; App Source:StoryBuilder

Achat de Transat: Péladeau ne ferme pas la porte à une participation de Québecor

L'annonce de l'intérêt de Pierre Karl Péladeau pour... (PHOTO PAUL CHIASSON, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

L'annonce de l'intérêt de Pierre Karl Péladeau pour Transat survient quelques jours à peine après qu'il est sorti vainqueur d'une enchère pour l'acquisition des actifs de Taxelco, notamment Téo Taxi.

PHOTO PAUL CHIASSON, LA PRESSE CANADIENNE

Pierre Karl Péladeau n'exclut pas d'inclure Québecor dans son plan pour faire l'acquisition de Transat, a-t-il indiqué jeudi à l'occasion de l'assemblée annuelle de l'entreprise.

Tout en spécifiant que son intérêt pour le voyagiste et transporteur aérien Transat était personnel « pour l'instant », le président et chef de la direction de Québecor a ouvert la porte à une participation de cette dernière.

« Il est trop tôt pour fermer quelque porte que ce soit, a-t-il indiqué. À ce stade, comme c'est un dossier tout nouveau, j'attends d'avoir plus d'informations avant d'en dire plus. »

L'annonce de l'intérêt de M. Péladeau pour Transat survient quelques jours à peine après qu'il est sorti vainqueur d'une enchère pour l'acquisition des actifs de Taxelco, notamment Téo Taxi. La transaction n'a pas encore été conclue.

« J'ai toujours pensé que, dans la vie, quand il y a des occasions qui se présentent, si elles peuvent être bénéfiques, c'est une obligation de les regarder », a-t-il commenté.

Hausse du dividende

Québecor a aussi profité, hier, de la tenue de l'assemblée annuelle de ses actionnaires pour présenter ses résultats financiers du premier trimestre et annoncer une forte hausse de son dividende.

Pour le trimestre conclu le 31 mars dernier, Québecor a inscrit des revenus en hausse de 2,5 %, à 1,03 milliard, et un bénéfice ajusté en hausse de 1,2 %, à 420,7 millions.

Le bénéfice net de 189 millions, en forte hausse par rapport aux 57,1 millions réalisés sur la même période l'an dernier, a largement bénéficié d'un gain extraordinaire de 97,2 millions, après impôts, réalisé à la vente des centres de données 4 Degrés, en janvier dernier.

La société a plus que doublé son dividende trimestriel, le faisant passer de 0,055 $ par action à 0,1125 $. Plus grand actionnaire de l'entreprise avec plus de 70 millions d'actions de catégories A et B, M. Péladeau empochera donc un dividende trimestriel de 7,95 millions.

Médias

Questionné par un actionnaire, M. Péladeau s'est par ailleurs déclaré convaincu qu'un règlement satisfaisant de son litige avec Bell permettrait à TVA Sports d'être « très, très près de la rentabilité », en particulier si le Canadien devait se qualifier pour les prochaines séries éliminatoires.

C'est qu'en plus de toucher une redevance plus élevée pour chacun des quelque 400 000 clients du service Bell Télé abonnés à TVA Sports, juge M. Péladeau, Québecor pourrait « assez rapidement » en ajouter 150 000 si Bell intégrait la chaîne à son forfait le plus populaire, comme elle le demande aussi.

Quant aux journaux de l'entreprise, M. Péladeau a indiqué que Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec étaient « rentables ». Il ne sera toutefois plus possible de le vérifier, puisque l'entreprise a cessé de détailler les résultats de ses journaux dans ses résultats financiers, comme elle le faisait depuis des années.

Selon le chef de la direction financière de Québecor, Hugues Simard, « l'importance de ces résultats devenait de moins en moins grande dans le total ».

L'an dernier à pareille date, les trois journaux du groupe affichaient une perte d'exploitation de 1,8 million de dollars.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer