Aurora Cannabis et Aphria ont indiqué vendredi qu'elles faisaient partie des trois sociétés sélectionnées par le gouvernement allemand pour cultiver et distribuer du pot médical dans le pays européen.

Mis à jour le 5 avr. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

Les deux sociétés ont précisé que la décision de l'Institut fédéral allemand des médicaments et des dispositifs médicaux était provisoire et soumise à une période d'attente obligatoire de 10 jours. Cette période permet aux soumissionnaires non retenus de présenter une contestation avant que le contrat final soit signé.

Si le contrat est finalisé, le cannabis produit à la fois par Aurora et Aphria alimentera le marché allemand du cannabis médical, qui est le plus important d'Europe, selon un récent rapport publié par le groupe Brightfield.

Les deux producteurs de cannabis affirment que la décision provisoire leur a attribué le nombre maximal de cinq des 13 lots disponibles pour la soumission, sur une période de quatre ans. Denecan, une entreprise établie à Berlin, aurait reçu le reste des lots, selon certains reportages.

Owen Bennett, analyste chez Jefferies, a estimé dans une note que la décision était positive pour Aurora, dans la mesure où elle aidera à valider la qualité de ses activités médicales. Ce contrat placera en outre la société établie à Edmonton en bonne position lorsqu'elle tentera de pénétrer d'autres marchés, a-t-il poursuivi.

Le Brightfield Group estime que le marché allemand du cannabis à des fins médicales représentait 73 millions US en 2018 et qu'il devrait atteindre 2,7 milliards US en 2023.