(Calgary) Canadian Natural Resources a affiché jeudi un bénéfice du deuxième trimestre supérieur à celui attendu par les analystes, la hausse des prix du pétrole brut ayant aidé à contrebalancer de plus faibles volumes de production.

Publié le 1er août 2019
La Presse canadienne

La société pétrolière de Calgary a réalisé un bénéfice net de 2,8 milliards, ou 2,36 $ par action, pour son plus récent trimestre, soit près de trois fois plus élevé que celui de 982 millions, ou 80 cents par action, de la même période l’an dernier.

Sur une base ajustée, le bénéfice du trimestre clos le 30 juin a atteint 1,04 milliard, soit 87 cents par action, en baisse par rapport à celui de 1,28 milliard, ou 1,04 $ par action, du deuxième trimestre de 2018.

Les analystes visaient en moyenne un bénéfice ajusté par action de 85 cents, à partir de revenus de 1,049 milliard, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

La production trimestrielle a atteint en moyenne l’équivalent de 1 025 800 barils de pétrole par jour, en baisse par rapport à celle de 1 050 376 barils par jour en 2018.

La hausse des prix du pétrole a été partiellement contrebalancée par de plus faibles volumes de production dans le secteur des sables bitumineux et de la valorisation.

Le gouvernement de l’Alberta a mis en place des plafonds de production pétrolière en janvier, ce qui a réduit les volumes de production et raffermi le prix des huiles lourdes.