(New York) La compagnie aérienne américaine United Airlines a annoncé vendredi qu’elle allait prolonger jusqu’au 3 novembre l’annulation de tous les vols programmés sur ses 14 Boeing 737 MAX, avion phare de Boeing cloué au sol depuis mi-mars suite à deux accidents ayant fait 346 morts.

Agence France-Presse

En juillet, ce sont au total 1290 vols qui vont être annulés, 1900 en août, 2100 en septembre et 2900 en octobre, détaille le transporteur dans un communiqué.

« Nous continuons à mettre automatiquement les clients affectés dans des vols alternatifs. Si nous ne pouvons leur trouver une place, nous les contacterons pour essayer d’explorer d’autres options », explique United, une des trois grandes compagnies aériennes américaines avec American Airlines et Southwest à exploiter des 737 MAX avant leur interdiction de vol.

Southwest a pour sa part annulé les vols sur MAX jusqu’à début octobre, tandis qu’American l’a fait jusqu’au mois de septembre. Cette dernière a d’ailleurs prévenu jeudi que ces annulations allaient lui coûter 185 millions de dollars dans ses comptes du deuxième trimestre. Ni United, ni Southwest n’ont donné d’estimation pour l’instant.

Les trois compagnies aériennes devraient sans doute être indemnisées par Boeing une fois que le MAX sera de retour en service. Le calendrier est incertain, Boeing n’ayant toujours pas soumis aux régulateurs, pour certification, les modifications exigées.