La Banque Laurentienne a annoncé jeudi une hausse de son dividende trimestriel, tout en affichant un bénéfice du deuxième trimestre en baisse par rapport à l’an dernier, ce qu’elle a attribué aux indemnités de départ et à d’autres charges de restructuration.

La Presse canadienne

L’institution financière a précisé qu’elle verserait désormais un dividende trimestriel de 66 cents par action, comparativement à 65 cents par action précédemment. Le premier paiement de ce nouveau dividende aura lieu le 1er août, pour les actionnaires inscrits en date du 2 juillet.

La Laurentienne a engrangé un bénéfice de 43,3 millions, soit 95 cents par action, pour son plus récent trimestre clos le 30 avril. Elle avait réalisé un profit de 59,2 millions, ou 1,34 $ par action, pour la même période l’an dernier.

Les provisions pour pertes sur créances ont atteint 9,2 millions au deuxième trimestre, alors qu’elles avaient été de 9,5 millions lors de la même période en 2018.

Sur une base ajustée, la Banque Laurentienne a réalisé un profit de 48,7 millions, soit 1,08 $ par action, au plus récent trimestre, en baisse par rapport à celui de 64,6 millions, ou 1,47 $ par action, affiché un an plus tôt.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice de 1,07 $ pour le deuxième trimestre, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon.