Source ID:; App Source:

Tim Hortons veut adopter une approche américaine pour ses menus aux É.-U.

Un des dirigeants de Tim Hortons a indiqué... (Photo Brent Lewin, archives Bloomberg)

Agrandir

Un des dirigeants de Tim Hortons a indiqué mardi que l'entente entre la chaîne de cafés et Burger King ne serait pas touchée par les changements de réglementation aux États-Unis.

Photo Brent Lewin, archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
David Friend
La Presse Canadienne
Toronto

La chaîne de restauration rapide Tim Hortons (T.THI) entend adopter une approche résolument américaine pour ses menus aux États-Unis, alors que la chaîne d'établissements de restauration rapide s'apprête à ouvrir davantage de restaurants au sud de la frontière.

Le président et chef de la direction de Tim Hortons, Marc Caira, a affirmé mercredi que l'entreprise d'Oakville, en Ontario, devait réévaluer sa perception de ce qu'aiment manger les Américains parce qu'elle ne correspond pas toujours à ce qui fait saliver les Canadiens.

«Le défi consiste à établir là-bas une clientèle fidèle au-delà du déjeuner, et nous comptons y arriver en développant des produits expressément pour les consommateurs américains», a-t-il déclaré lors d'une conférence téléphonique avec des analystes, à la suite de l'annonce des plus récents résultats financiers de la chaîne.

«Par le passé, nous aurions peut-être cherché à utiliser des produits canadiens un peu trop souvent», a-t-il dit.

M. Caira, qui s'est joint à Tim Hortons l'été dernier en provenance du géant suisse de l'alimentation et des boissons Nestlé, n'a pas précisé la nature des produits étant à son avis susceptibles de plaire aux Américains. Il a cependant affirmé qu'une attention particulière serait apportée aux mets des repas du midi et du soir, ajoutant qu'un nouveau menu serait aussi conçu pour le déjeuner.

«Nous allons continuer à bâtir sur le déjeuner, a-t-il dit. Nous allons continuer à bâtir sur le café.»

Tim Hortons a annoncé mercredi avoir vu son bénéfice net augmenter de 5,5 % au premier trimestre, à 90,9 millions de dollars, soit un résultat inférieur aux attentes des analystes.

Le bénéfice net a représenté 66 cents par action au cours du trimestre clos le 30 mars. Lors de la même période il y a un an, la chaîne avait réalisé un bénéfice net de 86,2 millions de dollars, ou 46 cents US par action.

Les analystes s'attendaient en moyenne à un bénéfice net de 68 cents par action, selon les estimations compilées par Thomson Reuters.

Les revenus ont augmenté de 4,8 % au premier trimestre, à 766,4 millions de dollars, contre 731,5 millions un an plus tôt.

En date du 30 mars, Tim Hortons exploitait 4524 restaurants, y compris 3610 au Canada, 870 aux États-Unis et 44 dans le Conseil de coopération du Golfe.

Les actions de Tim Hortons ont terminé la séance de mercredi à 58,89 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 79 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer