L'accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne continue de stimuler le transport de conteneurs, ce qui a permis à l'Administration portuaire de Montréal (APM) d'afficher pour 2018 une cinquième année consécutive de volumes record.

Mis à jour le 23 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

Le nombre de conteneurs manutentionnés au deuxième plus grand port du pays a bondi de 9 % l'an dernier, pour atteindre l'équivalent de 1,6 million de conteneurs de 20 pieds, a précisé mercredi l'APM.

L'autorité a attribué une grande partie de l'augmentation du trafic de conteneurs à l'Accord économique et commercial global (AECG) signé par le Canada et l'Union européenne, en vigueur depuis septembre 2017.

Au cours des sept premiers mois de l'année, les importations de conteneurs ont augmenté beaucoup plus rapidement que les exportations, l'essentiel du trafic provenant d'Europe.

L'Association des employeurs maritimes a indiqué, à l'automne, que la hausse était due en grande partie aux importations de métaux et de denrées alimentaires, allant du vin et du fromage aux poutres métalliques. Les travaux sur le nouveau pont Champlain, à Montréal, jouaient un rôle important dans cette croissance.

L'APM a indiqué que les marchés d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine avaient également connu une croissance l'année dernière.