Air Canada a complété son acquisition du programme de fidélisation Aéroplan auprès d'Aimia en assurant aux clients que leurs milles seraient honorés « à raison d'un pour un » lors du lancement du nouveau programme de récompenses de la compagnie aérienne en 2020.

Mis à jour le 10 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

« Air Canada crée un programme de fidélisation d'avant-garde qui vise à offrir aux clients une souplesse, un choix et une commodité inégalés lorsqu'il sera lancé en 2020 », a affirmé dans un communiqué le chef de la direction du transporteur aérien, Calin Rovinescu, dans un communiqué.

L'entente marque une réunion entre Aéroplan et Air Canada, qui avait essaimé le programme de points en 2005 dans le cadre d'une restructuration.

Cela se traduira également par un meilleur accès aux données sur les clients pour Air Canada - Aéroplan compte environ cinq millions de membres - et positionne la ligne aérienne établie à Montréal pour concurrencer le programme de fidélisation PC Optimum, dirigé par Les Compagnies Loblaw, qui compte environ 16 millions de membres.

Aimia a utilisé la plus grande partie du produit brut de la vente, qui s'élevait à environ 497 millions après des ajustements essentiellement liés au fonds de roulement, pour rembourser sa dette.

À la clôture de l'opération, environ 308 millions ont été utilisés pour rembourser et résilier la facilité de crédit d'Aimia et pour racheter tous ses billets garantis de premier rang en circulation. Un montant supplémentaire de 100 millions a été déposé dans un compte avec restriction portant intérêt, contrôlé conjointement par Aimia et Air Canada, conformément aux conditions de la transaction.

Avec la conclusion de la transaction, environ la moitié des 1500 employés d'Aimia sont transférés à Air Canada.

« Aimia se retrouve dans une situation enviable où elle dispose d'espèces sans restriction de plus d'un demi-milliard de dollars ainsi que de son entreprise en exploitation et de ses investissements considérables après déduction de l'incidence de la vente et du remboursement de toutes nos dettes financières », a affirmé dans un communiqué le chef de la direction d'Aimia, Robert Brown.

Les autres actifs d'Aimia comprennent le programme de fidélisation Air Miles Middle East, une participation de 48 % dans le programme de fidélisation d'Aeromexico, PLM, et une part de 20 % dans le programme de fidélisation d'AirAsia, Think Big.

Outre le paiement en espèces, Air Canada a pris en charge environ 1,9 milliard de passif envers les détenteurs de points, partiellement garanti par deux banques proposant des cartes de crédit Aéroplan.

La Banque TD et la Banque CIBC ont versé à Air Canada environ 822 millions, en plus d'un paiement non divulgué de Visa Canada. La TD et la CIBC ont également versé des paiements anticipés totalisant 400 millions à Aéroplan, désormais une filiale d'Air Canada, « s'appliquant aux paiements mensuels des milles Aéroplan », a précisé le transporteur.

Les banques et Visa ont accepté de rester dans le programme de fidélisation au moins jusqu'en 2030. American Express Canada a également accepté de continuer à y participer au moyen d'un accord de principe.