Source ID:23b628a4-c40d-48f7-888e-95afbf96e1a8; App Source:alfamedia

WestJet abandonne ses vols Montréal-Québec

Terminées, les liaisons entre Québec et Montréal sur les ailes de WestJet. La compagnie canadienne doit satisfaire ses actionnaires et réduire ses coûts de 50 millions de dollars cette année. D'autres réductions de services sont aussi prévues l'an prochain, mais il n'y a aucune mise à pied pour l'instant.

PHOTO HUGO-SEBASTIEN AUBERT, LA PRESSE-Montreal, Quebec---POUR ARCHIVES-vue de... - image 1.0

Agrandir

PHOTO HUGO-SEBASTIEN AUBERT, LA PRESSE-Montreal, Quebec---POUR ARCHIVES-vue de l'aeroport de Montreal-Trudeau (YUL) a partir du parc Jacques-de-Lesseps du cote sud des pistes. Un avion de WestJet a l'atterrissage sur la piste 06 Droite. Le jetee domestique et la tour de controle sont bien visibles ainsi qu'un appareil de Air Canada qui atterrit en meme temps sur la piste 06 Gauche.----MERCREDI 14 SEPTEMBRE 2016----GEN # XXXXXX

Quatorze mois après son arrivée dans le corridor aérien Montréal-Québec, WestJet a pris la décision d'annuler toutes ses liaisons entre les deux villes à partir du 29 octobre 2018. Les passagers qui ont déjà réservé un vol pourront être remboursés, passer par Toronto ou prendre un autre transporteur. La liaison directe entre Québec et Calgary, offerte pour la saison estivale 2018, sera aussi abandonnée.

En téléconférence avec les médias, le porte-parole de WestJet, Richard Bartrem, a affirmé que la compagnie n'était pas assez reconnue dans le marché de Québec. La clientèle cible n'était pas au rendez-vous.

« Nous essayions de cibler dans le futur des gens qui voyagent pour affaires. On n'est pas reconnu comme ligne aérienne qui dessert cette clientèle présentement, mais c'est un objectif dans le futur. Ce que nous avons vu dans les vols Québec-Montréal, Montréal-Québec, on n'avait pas autant de voyageurs pour affaires. »

Québec n'est pas la seule ville touchée. Les vols vers Fort McMurray, en Alberta, Dear Lake, à Terre-Neuve, et Sudbury, en Ontario, seront aussi annulés. 

Richard Bartrem a expliqué que les pertes de 20 millions de dollars au deuxième trimestre et la pression des actionnaires, qui demandent un rendement de 13 à 16 % alors qu'il est actuellement de 7 %, forcent WestJet à réduire son offre de liaisons de 6 %.

« C'est une décision responsable qui a été prise à travers le pays. C'est évident que Québec a été affecté », a dit M. Bartrem.

DES IMPACTS « MINIMES » 

À l'aéroport international Jean-Lesage de Québec, on assure que la liaison entre Québec et Montréal est encore très bien desservie par les autres compagnies aériennes comme Air Canada, Air Transat, Provincial Airlines, Pascan et Air Inuit.

« Les impacts sur nos passagers sont assez minimes. Ce n'est pas un corridor qui fait très mal à nos passagers. WestJet a quand même ajouté des vols entre Québec et Toronto », a affirmé en entrevue téléphonique à La Presse Laurianne Lapierre, porte-parole de l'aéroport international Jean-Lesage de Québec.

Même son de cloche du côté de l'Office du tourisme de Québec, qui prévoit peu d'impact sur le tourisme. Les gens d'affaires de Montréal et de Québec ne sont pas friands de ces vols, selon l'Office. Cette clientèle préfère de loin le train, l'autocar ou leur propre voiture.

PLUS EFFICACE PAR TORONTO

Le corridor entre Montréal et Québec est surtout utilisé pour les correspondances avec d'autres vols. Selon le directeur des communications de l'Office du tourisme de Québec, Éric Bilodeau, la liaison entre Québec et Toronto est beaucoup plus efficace.

« Ce qui compte, c'est que la liaison sur Toronto reste, parce que le temps d'attente, le choix des vols et les tarifs sont meilleurs, a-t-il affirmé en entrevue téléphonique à La Presse. C'est normal, il y a plus d'offres à Toronto qu'à Montréal. Pour les gens de Québec, aller à Montréal, c'est 50 minutes, et aller à Toronto, c'est 1 h 10 min. Assis dans l'avion, on se dit : ce n'est pas grave. »

DES PRIX ÉLEVÉS

Vol aller-retour Montréal-Québec pour le mardi 4 septembre réservé le 21 août

Air Canada : 510 $

Air Transat : impossible de partir et de revenir la même journée

Provincial Airlines : 272,77 $

Air Inuit : 411,00 $

Pascan : 567,99 $




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer