Contrat de travail ratifié pour 3000 cheminots du CP

Les négociations entre l'employeur et les travailleurs avaient... (PHOTO MARTIN TREMBLAY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les négociations entre l'employeur et les travailleurs avaient donné lieu à une courte grève au sein de la société ferroviaire en mai dernier.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
LAVAL

Plus de 3000 cheminots du Canadien Pacifique (CP) représentés par le syndicat des Teamsters ont voté vendredi à 64,7 % en faveur de la ratification d'une convention collective de quatre ans.

Les négociations entre l'employeur et les travailleurs avaient donné lieu à une courte grève au sein de la société ferroviaire en mai dernier.

Selon les Teamsters, ce nouveau contrat de travail permettra aux cheminots de bénéficier mensuellement de trois périodes de repos d'une durée 48 heures, comparativement à deux auparavant. Il améliore également les dispositions sur le repos pour ceux qui travaillent aux gares de triage.

De plus, le syndicat note des gains en matière d'avantages sociaux et d'équité. Les hausses salariales sont estimées à 9 % pour la durée de l'entente, en vigueur jusqu'au 31 décembre 2021.

Le président de la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada, Doug Finnson, a estimé qu'il s'agissait d'une entente « équitable », soulignant, dans un communiqué la solidarité de ses membres pendant les négociations et la grève.

De leur côté, quelque 25 travailleurs du Chemin de fer du Kootenay Valley (KVR) se sont prononcés à hauteur de 91,7 % en faveur de l'entente de cinq ans intervenue avec leur employeur.

Les Teamsters représentent près de 125 000 membres au Canada dans une multitude de secteurs, dont plus de 10 000 dans l'industrie ferroviaire.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer