Bombardier a rejeté une première proposition d'aide financière d'Ottawa, rapporte vendredi l'agence Bloomberg.

Publié le 15 avr. 2016
LA PRESSE

Il y aurait plusieurs pommes de discorde dans les négociations entre le gouvernement et l'entreprise, l'une d'entre elles portant sur les actions à droits de vote multiples que détient la famille Beaudoin-Bombardier.

Selon les sources non identifiées de Bloomberg, il est peu probable qu'une entente Ottawa-Bombardier survienne avant l'assemblée annuelle de l'avionneur, le 29 avril.

Bombardier demande à Ottawa une aide semblable à celle promise par Québec (environ 1 milliard US) en échange d'une participation au programme d'avions commerciaux CSeries. 

Plus de détails à venir.