La firme russe Ilyushin Finance a signé mercredi une entente d'achat pour 32 avions CS300 de Bombardier (T.BBD.B), une transaction évaluée à 2,56 milliards $ US si l'on se base sur le prix officiel de l'appareil.

Mis à jour le 20 févr. 2013
Sylvain Larocque LA PRESSE CANADIENNE

Une cérémonie de signature a eu lieu alors que des représentants d'Ilyushin et des dignitaires russes visitaient l'usine d'assemblage des appareils CSeries à Mirabel, a précisé Bombardier dans un communiqué.

L'entente d'achat, qui doit encore être approuvée par les actionnaires d'Ilyushin, prévoit également des options pour 10 appareils de plus. Si ces options étaient toutes exercées, la valeur totale de la commande atteindrait 3,42 milliards de dollars US selon les prix officiels. Les acheteurs d'avions profitent toutefois d'importants rabais.

L'entente d'achat fait suite à une lettre d'intention signée par Ilyushin en août 2011 pour 30 avions CSeries.

Mike Arcamone, président de Bombardier Avions commerciaux, a soutenu que les avions CSeries «sont faits sur mesure pour être exploités dans cette vaste région».

Ilyushin est une filiale de la société d'État russe United Aircraft Corporation, mise sur pied en 2006 par le président Vladimir Poutine.

Quelque 95 jets régionaux CRJ et avions turbopropulsés Q400 de Bombardier sont actuellement en service en Russie et dans les pays voisins.

L'avionneur québécois a indiqué mercredi qu'il «explore des possibilités» pour ses Q400 en Russie, sans donner plus de détails. La semaine dernière, l'agence Reuters a révélé que la firme russe Rostec était en pourparlers avec Bombardier afin d'établir une coentreprise pour l'assemblage d'appareils Q400 dans le pays. Bombardier n'a pas voulu commenter l'information.