Air Canada (T.AC.B), son partenaire United Continental Holdings et le Bureau de la concurrence du Canada ont conclu une entente qui permettra aux transporteurs aériens de fusionner leurs activités sur 14 liaisons entre le Canada et les États-Unis.

Publié le 24 oct. 2012
LA PRESSE CANADIENNE

L'accord interdit notamment aux entreprises de coordonner leur tarification et d'échanger de l'information commerciale sensible.

L'agence fédérale nommera également un contrôleur indépendant afin de s'assurer qu'Air Canada et United Continental respectent les dispositions du consentement.

Le Bureau de la concurrence affirme que cette entente préservera les passagers de la hausse de prix et de la diminution dans le choix des liaisons aériennes à forte affluence entre le Canada et les États-Unis qu'auraient occasionnés le projet de coentreprise et les accords de coordination.

Air Canada s'est réjoui que l'accord lui permette de préserver les relations commerciales qu'il entretient depuis longtemps avec United Airlines. Les deux transporteurs aériens comptent parmi les plus importants en Amérique du Nord.