Le groupe de défense américain Lockheed Martin (LMT) a annoncé mercredi avoir dégagé un résultat net en hausse de 4% au troisième trimestre, à 727 millions d'euros, et revu en légère hausse ses prévisions de résultats pour 2012.

Publié le 24 oct. 2012
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le bénéfice ajusté par action ressort à 2,21 dollars -- contre 1,99 dollar sur la même période de l'an dernier -- ce qui est bien meilleur que les attentes des analystes qui tablaient en moyenne sur 1,85 dollar.

Sur la même période, le groupe a engrangé un chiffre d'affaires de 11,87 milliards de dollars (12,11 milliards au troisième trimestre 2011) et dégagé un résultat opérationnel de 1,09 milliard, au lieu de 1,04 milliard un an avant, selon un communiqué.

Pour 2012, Lockheed Martin a légèrement revu à la hausse ses perspectives de chiffre d'affaires qui devrait être compris entre 45,5 et 46,5 milliards de dollars, au lieu d'une fourchette déjà relevée en juillet de 45 à 46 milliards.

Son résultat opérationnel devrait se situer entre 4,15 milliards et 4,25 milliards -- 4,02 à 4,12 milliards prévus en juillet -- tandis que le résultat net ajusté par action devrait être compris entre 8,20 et 8,40 dollars, contre 7,90 à 8,10 dollars anticipés cet été.

Le groupe a également levé une partie du voile sur 2013: il s'attend à un repli de son chiffre d'affaires, inférieur à 10%, à la suite d'une baisse de même échelle des ventes dans sa branche de Systèmes d'information et solutions globales (IS&GS).

La marge opérationnelle de cette branche devrait rester au-dessus de 11%, a relevé le groupe, précisant que ces prévisions pour l'an prochain partent du postulat que des coupes budgétaires ne seront pas mises en oeuvre aux États-Unis, que «le gouvernement américain continue de soutenir et de financer les programmes» en cours et que le Congrès approuve le budget de la défense prévu par le président Barack Obama pour le second semestre 2013.

Si des coupes ou d'autres restrictions budgétaires devaient se produire, le groupe anticipe des «conséquences matérielles» sur ses résultats opérationnels, son chiffre d'affaires et ses flux de liquidités en 2013.

«Nos résultats opérationnels solides ce trimestre reflètent plusieurs facteurs, en particulier notre attention constante à proposer une tarification accessible, et sur l'exécution des programmes», a déclaré Bob Stevens, PDG du groupe, cité dans le communiqué.

Sur les neuf premiers mois de l'année, Lockheed Martin a dégagé un chiffre d'affaires de 35 milliards de dollars (34,28 milliards un an plus tôt), un résultat opérationnel de 3,31 milliards (2,90 milliards un an plus tôt) et un bénéfice net de 2,17 milliards (1,97 milliard un an plus tôt).