Le groupe d'aéronautique et de défense américain Boeing (BA) a annoncé mercredi un bénéfice en baisse de 6% au troisième trimestre à cause de versements liés aux retraites de ses employés, accompagné d'un chiffre d'affaires en hausse, et a relevé ses prévisions pour l'année.

Publié le 24 oct. 2012
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le bénéfice net part du groupe ressort à 1,0 milliard de dollars soit 1,35 dollar par action hors éléments exceptionnels. Les analystes tablaient en moyenne sur 1,13 dollar par action. Le chiffre d'affaires a progressé de 13% sur un an à 20,01 milliards de dollars, légèrement en dessous des 20,03 milliards attendus en moyenne par Wall Street.

«Des bénéfices en hausse dans les divisions d'aéronautique, défense, aérospatiale et sécurité ont été plus qu'éclipsés par des versements plus élevés» liés aux retraites des employés et ex-employés, a expliqué le groupe dans un communiqué.

Le groupe a relevé ses prévisions de bénéfice à une fourchette comprise entre 4,8 et 4,95 dollars par action pour 2012 après les avoir déjà relevées à entre 4,4 et 4,6 dollars au trimestre précédant.

Les objectifs de chiffre d'affaires ont eux aussi été relevés à une fourchette de 80,5 à 82 milliards de dollars alors qu'ils l'avaient déjà été, pour un montant situé entre 79,5 et 81,5 milliards de dollars, au second trimestre.

«Une performance opérationnelle solide a tiré nos résultats dans la plupart de nos activités, de même que des ventes généralement en hausse et des flux de trésorerie améliorés, ce qui a débouché sur un bénéfice par action solide malgré les freins représentés par les retraites», a commenté le PDG Jim McNerney.

Il a notamment souligné que la division de défense avait maintenu des marges à deux chiffres dans un environnement difficile», alors que le budget du Pentagone va subir une cure d'austérité sur dix ans.

«Au vu de notre performance robuste à ce jour et de bonnes perspectives, nous relevons nos prévisions pour la fin de l'année», a-t-il ajouté.

L'action bondissait de 3% à 75,00 dollars vers 7h50 lors des échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance officielle.