Le syndicat des travailleurs canadiens de l'automobile (TCA) souhaite qu'Air Canada (T.AC.B) revienne sur sa décision de transférer de Montréal à Toronto le lieu d'affectation d'environ 130 de ses membres.

LA PRESSE CANADIENNE

Les TCA ont indiqué lundi que la société aérienne montréalaise ne lui avait donné aucune justification «raisonnable» pour ce changement, qui leur a été annoncé la semaine dernière.

La décision touche des employés syndiqués membres de l'équipe du service de l'établissement des horaires des équipages et des opérations aériennes d'Air Canada.

«La vie de nos membres sera affectée négativement par cette décision», a affirmé le président des TCA, Ken Lewenza, par voie de communiqué.

«Compte tenu de la nature du travail effectué par nos membres et de la technologie existant à l'heure actuelle, cette décision n'a aucun sens», a-t-il ajouté.

Peter Fitzpatrick, porte-parole d'Air Canada, a quant à lui fait valoir que parmi les 12 sociétés aériennes dont le transporteur montréalais a récemment étudié le fonctionnement, chacune comptait ses préposés à l'affectation des équipages à son centre de contrôle des opérations réseau.

Le fait d'avoir les préposés à l'affectation des équipages au nouveau centre de contrôle des opérations réseau, au cours des deux prochaines années, permettra à Air Canada d'améliorer ses services à la clientèle parce qu'il sera plus facile et efficace de compter sur tous les employés au même endroit, a expliqué M. Fitzpatrick lors d'une entrevue téléphonique, lundi.

Environ 250 personnes travaillent actuellement au centre des opérations d'Air Canada à Toronto, où la compagnie aérienne compte sa principale plaque tournante nationale et internationale.

Le nouveau centre ne sera pas ouvert avant 2014, a affirmé M. Fitzpatrick.

Le syndicat a indiqué avoir planifié une série de réunions avec ses membres au cours de laquelle les TCA entendent élaborer une stratégie pour pousser la société aérienne à revenir sur sa décision.

Les travailleurs en question négocient une nouvelle convention collective avec Air Canada depuis le mois d'août.

Air Canada a mené des négociations sur les contrats de travail de la plupart de ses employés, cette année, souvent avec l'aide d'un médiateur fédéral.