La croissance «modérée» du secteur du voyage d'affaires en 2011 devrait se poursuivre en 2012 malgré les incertitudes pesant sur l'économie mondiale, une tendance favorable qui devrait entraîner des hausses des prix, selon une étude Egencia publiée vendredi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Selon cette étude annuelle de la filiale du voyagiste américain Expedia spécialisée dans le voyage d'affaires, les «sociétés (ont continué) de réinvestir avec prudence sur ce poste budgétaire incontournable pour leur activité, avec un ''focus'' marqué sur le contrôle des coûts».

La légère reprise constatée cette année «devrait se poursuivre» en 2012, et la «plupart des fournisseurs» ont l'intention de pratiquer des hausses de prix «légères à modérées» puisque la demande repart.

Ainsi, le prix moyen par billet d'avion (ATP, «average ticket price») devrait progresser de 4% pour un vol régional intra-Europe ainsi que pour un vol régional intra-Amérique du Nord, et de 6% pour un vol régional intra-APAC (Asie-Pacifique).

Pour les vols au départ de l'Europe vers l'Amérique, l'ATP pourrait grimper sur certaines destinations (11% pour Los Angeles, 15% pour New York, 9% pour San Francisco). À l'échelle européenne, il est attendu en hausse à Glasgow (8%), à Berlin (9%), à Moscou (8%) mais en recul pour Marseille (-4%), Paris (-2%) ou Francfort (-1%).

Au départ d'Amérique du Nord, de fortes hausses devraient intervenir sur les vols pour Philadelphie (8%), Toronto (7%) ou New York (6%) mais devraient être plus modérées pour Los Angeles (2%) et San Francisco (3%). En direction des autres continents, Egencia anticipe +4% vers Londres, +6% vers Paris mais -7% pour Hong Kong et -2% pour Tokyo.

Enfin, en APAC, une inflation très marquée est attendue pour les billets régionaux vers Djakarta (15%), Bombay (13%) et Bangkok (11%), et vers les États-Unis (10% pour New York, 8% pour Los Angeles) et l'Europe (10% pour Londres et 7% pour Paris).

En matière d'hôtellerie, Egencia prévoit pour 2012 une hausse du prix moyen par nuitée (ADR, «average daily rate») dans toutes les zones géographiques, avec une demande des entreprises qui «semble repartir» et un taux d'occupation qui s'améliore dans presque toutes les grandes villes.

Dans le même temps, «le nombre de nouveaux hôtels arrivant sur le marché est stable ou affiche une augmentation lente».

L'ADR devrait augmenter de 2% en Europe, de 5% en Amérique du nord et de 7% en Asie-Pacifique.