Le PDG de JPMorgan Chase, Jamie Dimon, a acheté 500 000 titres de la banque jeudi, tentant  d'envoyer un message de confiance sur la santé de son groupe au moment où s'exprime une défiance générale vis-à-vis du secteur bancaire en Bourse, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier.

Publié le 11 févr. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

M. Dimon a payé au total 26 millions de dollars, a ajouté cette source confirmant des informations du Wall Street Journal.

Le titre JPMorgan a gagné près de 2% dans les échanges électroniques de post-séance suivant ces informations.

Il a perdu 20,5% de sa valeur depuis janvier, pâtissant d'une liquidation générale des titres financiers sur fond de craintes sur la solidité des banques européennes, une perspective de taux de dépôts négatifs aux Etats-Unis et des défauts dans les secteurs énergétique et minier auxquels les établissements financiers ont prêté de l'argent.