Bank of America, en crise de leadership, va tenir une assemblée générale extraordinaire le 22 septembre pour voter sur la séparation ou non des fonctions de président et de directeur général, selon un communiqué publié jeudi.

Publié le 13 août 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Actuellement, Brian Moynihan, arrivé à la tête du groupe en 2010, cumule ces deux fonctions depuis l'automne, mais il fait face à une fronde d'actionnaires qui réclament que le président du conseil d'administration soit indépendant.

Devant le tollé, la direction de la deuxième banque américaine par actifs avait promis en octobre dernier de soumettre la décision au vote de tous les actionnaires dans les deux ans.

Seuls les actionnaires de l'établissement connus au 10 août dernier seront appelés à se prononcer au cours de cette AG prévue à Charlotte (Caroline du nord). Les détenteurs de titres ne pouvant pas être présents pourront voter par courrier, internet, téléphone et courriel, précise la banque.

Cette annonce intervient en pleine crise de leadership au sein de la banque. Le directeur financier Bruce Thompson a quitté son poste le 23 juillet à la surprise générale.

Selon la presse américaine et les analystes, M. Thompson nourrissait l'ambition de remplacer M. Moynihan à qui de nombreux actionnaires reprochent les résultats financiers en demi-teinte de 2014 et les revers infligés par la banque centrale (Fed) à l'établissement concernant la distribution de ses bénéfices.