Bank of America (BAC) est repassée dans le vert au troisième trimestre avec un bénéfice net de 5,88 milliards de dollars US, contre une perte de 7,65 milliards un an plus tôt, et un chiffre d'affaires en légère hausse.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Rapporté au nombre d'actions, cela revient à 56 cents, là où les analystes anticipaient 20 cents.

Le résultat de la banque inclut toutefois plusieurs éléments exceptionnels: un ajustement positif de 4,5 milliards de dollars avant impôt de la valeur du passif structuré de la banque, un bénéfice avant impôt de 3,6 milliards de dollars grâce à la vente de parts dans la China Construction Bank et un gain de 1,7 milliard avant impôt lié à un ajustement de la valeur de la dette dans la division de courtage.

L'établissement a aussi enregistré une perte avant impôt de 2,2 milliards de dollars en raison de ses activités liées aux investissements et aux marchés ainsi qu'une perte de 500 millions de dollars en raison de dépenses juridiques liées aux prêts hypothécaires.

Le chiffre d'affaires de la première banque américaine en termes d'actifs s'est établi à 28,45 milliards de dollars, en hausse de 6,5% et supérieur aux attentes (25,95 milliards).

«Les résultats de ce trimestre reflètent plusieurs actions prises qui mettent en lumière notre transformation vers une entreprise moins importante, plus concentrée», a commenté le directeur de la banque Brian Moynihan, cité dans le communiqué. L'environnement économique est selon lui «très difficile».

«Notre objectif ce trimestre était de renforcer notre bilan en vendant des actifs non essentiels et en renforçant notre position de capital pour de la croissance dans le futur», a ajouté le directeur financier Bruce Thompson.

L'action prenait 1,66% à 6,13$ US vers 8h25 dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance officielle.