La banque américaine Citigroup (CIT) a publié lundi un bénéfice net en hausse de 74% au troisième trimestre, au-delà des attentes de Wall Street, un ajustement comptable compensant notamment une baisse du résultat des activités de courtage et de banque d'investissement.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le bénéfice net s'est établi à 3,8 milliards de dollars. Rapporté au nombre d'actions, il revient à 1,23 dollar, là où les analystes anticipaient 82 cents.

Mais cette performance inclut un ajustement comptable réévaluant à la baisse la dette du groupe, de 1,9 milliard de dollars, sans lequel le bénéfice par action s'élèverait à 84 cents.

Les comptes de l'établissement ont également bénéficié d'une baisse de 1,4 milliard de dollars des réserves pour pertes liées aux crédits grâce à une amélioration des remboursements des prêts.

Le chiffre d'affaires s'est de son côté élevé à 20,8 milliards de dollars, constant par rapport à la même période en 2010, mais supérieur aux prévisions (19,25 milliards de dollars). Sans l'ajustement, il aurait baissé de 8%.

«Citigroup continue d'évoluer dans un environnement économique difficile et a délivré un nouveau trimestre solide de résultats d'exploitation», a commenté le directeur de l'établissement Vikram Pandit, cité dans le communiqué.

«Nous continuons à gérer le risque avec prudence tout en augmentant les activités au coeur de notre stratégie», a-t-il souligné.

La banque a réduit la taille de ses actifs dans Citi Holdings, la division où sont regroupées toutes les activités en difficulté et à vendre de la banque, de 31%. Ils se totalisent désormais à 289 milliards de dollars, soit 15% des actifs de l'établissement.

Le chiffre d'affaires de Citicorp, la division qui regroupe les activités stratégiques de Citi, s'est de son côté élevé à 15,8 milliards de dollars en excluant l'ajustement comptable, en baisse de 2% sur un an.

La croissance des revenus tirés de la banque de détail (+2%) et des frais de transaction (+7%) a été lestée par la baisse d'activité de la division de courtage et de banque d'investissement (-12%). «L'environnement macro-économique actuel difficile a affecté la confiance des investisseurs, l'activité des clients et le courtage», a souligné la banque.

La banque a par ailleurs annoncé qu'elle prévoyait de ramener dans le giron de Citicorp ses activités de cartes de crédit liées à des partenaires, actuellement placées dans Citi Holdings, puisqu'elles ont dégagé depuis le début de l'année un bénéfice avant impôt de 2,2 milliards de dollars.

L'établissement fait aussi valoir que son ratio de capitalisation s'est amélioré (Tier One common ratio de 11,7% contre 10,3% un an plus tôt).

L'action de Citigroup était en hausse de 0,77% à 28,62 dollars vers 9h35 GMT à la Bourse de New York.