Les vélos et accessoires associés ont la cote sur les plateformes de financement participatif, et la très jeune entreprise montréalaise SmartHalo semble avoir frappé dans le mille. Elle n'a mis que 15 heures pour récolter les 67 000$US qu'elle réclamait.

Mis à jour le 28 août 2015
Jean-François Codère LA PRESSE

Polyvalent. C'est certainement le qualificatif le plus approprié pour décrire l'accessoire conçu par les quatre cofondateurs de SmartHalo. Celui-ci se fixe fermement au centre du guidon de «99%» des vélos, particulièrement des modèles employés en contexte urbain.

De là, il se synchronise avec un téléphone intelligent pour offrir une panoplie de services: guidage GPS virage par virage, calcul du temps, de la distance, de l'élévation, des calories et de la vitesse moyenne, mesure du progrès par rapport à un objectif prédéterminé, notification d'appels, éclairage et système d'alarme.

Le SmartHalo tire son nom du fait qu'il transmet la quasi-totalité de son information par le biais d'un cercle lumineux multicolore. En mode guidage, la portion droite s'allume pour vous indiquer de tourner à droite. Quand l'usager se fixe l'objectif de parcourir une certaine distance, le cercle se transforme en barre de progrès pour lui indiquer où il en est.

Même si l'application mobile conçue par SmartHalo est loin d'être la première à permettre aux cyclistes de mesurer leur performance, elle bénéficie grandement du fait que l'accessoire se connecte automatiquement avec elle à l'approche du vélo. Elle peut ainsi recueillir des données de façon transparente, sans obliger l'utilisateur à marquer le début et la fin de son parcours.

«Le scénario idéal»

Minutieusement prévu depuis quelques semaines, le lancement du SmartHalo sur la plateforme Kickstarter a eu lieu mardi matin. En fin de journée, l'objectif avait déjà été atteint. Au moment d'écrire ces lignes, la jeune entreprise avait déjà amassé près de 150 000$US pour son accessoire vendu 99$.

«Pour nous, c'est vraiment le scénario idéal», se réjouit l'un des cofondateurs, Gabriel Alberola.

«Au début, on appelait nos amis pour leur dire d'aller le commander, puis à un moment donné on a commencé à voir apparaître des noms qu'on ne connaissait pas.»

L'entreprise doit maintenant trouver un fabricant pour produire la version finale de son accessoire. Des démarches ont été faites en Asie, mais rien n'est encore déterminé.

«On étudie des solutions ici aussi, mais c'est sûr que c'est plus difficile à cause des marges [bénéficiaires]», concède M. Alberola.

Si tout se déroule comme prévu, les livraisons du SmartHalo aux participants de la campagne Kickstarter devraient avoir lieu en mai 2016. L'accessoire devrait aussi trouver son chemin jusque dans les boutiques. Son prix sera alors d'environ 149$US, toutefois.