Les exportations internationales de marchandises du Québec ont progressé de 6,6% en juillet, comparativement à une hausse de 3,4% au Canada, a indiqué l'Institut de la statistique du Québec.

LA PRESSE

Parmi les 25 principaux groupes de produits exportés par le Québec, 16 affichent une hausse en juillet. Les avions entiers avec moteurs présentent une croissance considérable, suivis des produits de l'aluminium.

Les exportations de pièces d'avion (sauf moteurs), des camions, tracteurs routiers et leurs châssis et de papier journal ont enregistré les principaux reculs.

Les exportations vers les États-Unis ont progressé de 8,6% en juillet. Les dix principaux groupes de produits dirigés vers nos voisins du Sud affichent tous une hausse.

À l'inverse, les exportations vers l'Europe ont chuté de 8,8% en juillet. Par contre, l'aluminium et ses alliages de même que les fournitures médicales indiquent des hausses significatives de leurs exportations vers l'Europe.

De leur côté, les exportations vers l'Asie ont augmenté de 13,5 % en juillet.

Après sept mois en 2011, le volume cumulatif des exportations enregistre une valeur supérieure de 0,7% à son niveau des mois correspondants en 2010 (au Canada, une hausse de 3,3%).

Les résultats de juillet n'ont pas suffi à dissiper les inquiétudes de la Financière Banque Nationale. D'après l'institution, la période de stagnation des exportations devrait se poursuivre encore un certain temps, compte tenu de la faiblesse de l'économie américaine et de la perte de momentum de l'économie mondiale.

Par ailleurs, les importations internationales de marchandises du Québec ont de leur côté diminué de 0,5 % en juillet comparativement à une baisse de 1,0% au Canada. Toutefois, leur volume cumulé pour les sept premiers mois de 2011 est supérieur de 6,9% à celui enregistré pour la même période en 2010 (11,1% au Canada).