La Turquie a estimé vendredi qu'une hausse des taxes sur l'acier et l'aluminium, annoncée par le président américain Donald Trump, affecterait les relations entre les deux pays, et a promis des représailles contre une mesure selon elle contraire aux règles de l'OMC.

Mis à jour le 10 août 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les États-Unis devraient savoir que le seul résultat de telles sanctions (...) est d'affecter nos relations d'alliés», a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

«Comme toutes les mesures prises contre la Turquie, elles trouveront leur réponse», a ajouté le ministère, précisant que la décision «ignorait» les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Le communiqué affirme également que les commentaires effectués par Donald Trump sur Twitter sont difficilement compatibles avec le sérieux qui sied aux relations d'État.

La livre turque, à l'agonie depuis plusieurs jours, enregistrait vendredi une chute abyssale de sa valeur accélérée par l'annonce américaine d'une forte augmentation des taxes à l'importation sur l'acier et l'aluminium turcs qui s'élèveront désormais respectivement à 50 % et 20 %.