Les autorités allemandes ont ordonné, dimanche, la fermeture de la Maple Bank après que l'institution bancaire appartenant à une société canadienne eut fait l'objet d'une enquête en lien avec des allégations de fraude fiscale et de blanchiment d'argent.

Publié le 7 févr. 2016
LA PRESSE CANADIENNE

Située à Francfort, en Allemagne, la Maple Bank est une filiale du Maple Financial Group, une entreprise établie au Canada.

L'autorité fédérale allemande de réglementation du secteur financier (BaFin) a annoncé, dimanche, qu'elle avait interdit à Maple Bank de faire des paiements ou de vendre des actifs «en raison d'un surendettement financier imminent».

La BaFin a également exigé que l'institution cesse d'accepter des versements de la part de ses clients, sauf ceux visant à rembourser une dette.

Elle soutient que la Maple Bank, qui possède des actifs d'une valeur de 5 milliards d'euros (7,72 milliards $ CAN) et des passifs de 2,6 milliards d'euros (4 milliards $ CAN), devra prévoir des fonds pour l'impôt.

L'investigation fiscale sur l'institution bancaire a été lancée en septembre dernier.