L'agence de notation financière Standard & Poor's (S&P) a expliqué mercredi attendre une poursuite de la reprise économique dans la zone euro dans les mois qui viennent, malgré le ralentissement de la croissance mondiale.

Publié le 30 sept. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les principaux indicateurs nous font penser que l'activité économique de la zone euro va rester sur son pas de course jusqu'à la fin de l'année, après un léger ralentissement au deuxième trimestre, avec la consommation comme moteur principal de la reprise», souligne S&P dans un communiqué.

S&P table sur une croissance économique de la zone euro de 1,6% en 2015, 1,8% en 2016 et 1,6% en 2017.

Au deuxième trimestre, la progression du PIB de la zone avait ralenti à 0,4%, après une hausse de 0,5% au premier trimestre, selon des estimations révisées début septembre.

L'agence américaine considère toutefois que des «risques importants» subsistent sur la croissance de la zone euro alors que la demande des pays émergents diminue, notamment à cause du ralentissement de l'économie chinoise.

Pour stimuler la zone euro, S&P s'attend par ailleurs à ce que la Banque centrale européenne (BCE) prolonge sa politique monétaire de rachats massifs de dette publique jusqu'en 2018 au lieu de fin septembre 2016, pour la faire atteindre 2400 milliards d'euros au total contre 1100 milliards actuellement.