La Grèce et ses créanciers sont parvenus à un accord sur les objectifs budgétaires du pays entre cette année et 2018, a indiqué dans la nuit de lundi à mardi une source gouvernementale citée par l'agence de presse ANA.

Publié le 10 août 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

En 2015, il est convenu que la Grèce connaîtra un déficit primaire (solde du budget hors remboursement de la dette) de 0,25% du PIB, avant un excédent primaire de 0,5% du PIB en 2016, 1,75% en 2017 et 3,5% en 2018, selon cette source.