La France a emprunté 7,078 milliards d'euros à court terme lundi sur le marché, à des taux quasi-stables et toujours négatifs, a annoncé l'Agence France Trésor (AFT).

Publié le 10 août 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le pays entendait emprunter entre 5,9 et 7,1 milliards d'euros, rappelle l'AFT, chargée de placer la dette française sur le marché.

Dans le détail, la France a levé 3,793 milliards d'euros à trois mois (12 semaines) à un taux de -0,203% identique à celui de la dernière opération comparable le 3 août.

Le Trésor a également emprunté 1,692 milliard d'euros à six mois (23 semaines) à un taux stable de -0,201% et 1,593 milliard d'euros à un an (49 semaines) au taux de -0,201% contre -0,202%.

La France s'endette depuis fin août 2014 à des taux négatifs sur des échéances de court terme, ce qui signifie que les investisseurs, qui cherchent à tout prix des placements sûrs, perdent de l'argent en prêtant à la France, pour qui emprunter sur ces échéances devient rémunérateur.