Source ID:670da7e4383f311baab92735af3480a6; App Source:StoryBuilder

Bassin Peel: Devimco et Claridge près d'un accord

Les environs du bassin Peel.... (PHOTO MARTIN TREMBLAY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les environs du bassin Peel.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, ARCHIVES LA PRESSE

André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Les deux promoteurs qui se disputent les terrains convoités du bassin Peel discutent maintenant en vue d'arriver à un projet commun de développement, incluant un nouveau stade de baseball.

« La volonté de travailler avec l'équipe de Bronfman est là, indique Serge Goulet, président de Devimco, un important promoteur immobilier qui détient des droits sur 30 % des terrains du bassin Peel. Il n'y a pas d'entente de signée, poursuit-il. On discute pour voir comment on pourrait, ensemble, créer un beau projet. On doit atterrir les grands principes de cette entente bientôt. »

La Presse n'a pu immédiatement obtenir les commentaires de Stephen Bronfman et de son holding Claridge, qui travaillent au retour des Expos au sein du Groupe de Montréal.

Le premier des deux matchs hors concours opposant les Blue Jays de Toronto aux Brewers de Milwaukee a lieu ce soir. La tenue de ces matchs préparatoires au Stade olympique est l'occasion de remettre le retour des Expos dans l'actualité.

Récemment, Claridge a demandé à Québec de l'aider à convaincre le fédéral de lui céder les terrains du bassin Peel pour construire un stade.

Les terrains ciblés appartiennent en grande partie au gouvernement fédéral par le truchement de la Société immobilière du Canada (SIC).

Devimco, de son côté, a élaboré pour le même secteur un projet multi-usage de 2,5 milliards de dollars prévoyant la création d'un pôle d'entreprises du domaine des technologies propres, une école et 4500 logements.

La Ville de Montréal a donné mercredi dernier le mandat à l'Office de consultation publique de Montréal d'organiser une consultation publique sur les grands terrains à revitaliser dans le secteur du bassin Peel.

Selon le zonage et la densité de construction qui y seront éventuellement permis, le terrain de la SIC d'une superficie de près de 1 million de pieds carrés pourrait valoir 150 millions, si on se fie à la valeur des récentes transactions de terrains survenues dans les quartiers centraux de Montréal.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer