Les transactions immobilières commerciales au Canada ont atteint un sommet record au deuxième trimestre, grâce à deux opérations importantes et à la vigueur soutenue des marchés de Toronto et de Vancouver, révèle un rapport publié lundi.

Publié le 10 sept. 2018
LA PRESSE CANADIENNE

Selon le document de CBRE Canada, les transactions ont totalisé 16,5 milliards $ pendant le trimestre d'avril à juin, ce qui représente une hausse de 38 % par rapport au précédent sommet de 12 milliards $ atteint au premier trimestre de l'année dernière et de 105 % par rapport à la moyenne trimestrielle quinquennale.

Deux transactions représentaient à elles seules 46 % de la valeur totale du deuxième trimestre. Le Fonds de placement immobilier Propriétés de Choix, dont Loblaw est le principal locataire, a racheté la fiducie Canadian Real Estate Investment Trust (CREIT), et le géant américain Blackstone a mis la main sur Pure Industrial Real Estate Trust.

CBRE a souligné que l'intérêt accru pour Toronto et Vancouver avait permis aux deux métropoles de se distinguer en Amérique du Nord. Les deux villes affichent les plus bas taux d'inoccupation pour les espaces de bureaux de leur centre-ville pour les quatre derniers trimestres, et les deux plus faibles taux de disponibilité pour le secteur industriel dans les six derniers trimestres.

Toronto était responsable du tiers de toutes les transactions au deuxième trimestre, pour une valeur de 5,7 milliards $. L'ancien record de la ville à ce chapitre était de 20 %, et il avait été atteint en 2013. La valeur de ces transactions était supérieure de 82 % à la moyenne quinquennale.

Selon CBRE, les investisseurs se concentrent sur les actifs de grande qualité, plus fiables en cas de ralentissement.